Extraction d’ADN de salive

Extraction d’ADN de salive

Par Carbone  

novembre 10, 2015

0.0 0

À la suite de notre atelier d’exploration scientifique sur la criminalistique, on vous propose de vérifier la compréhension des élèves et de pousser leurs réflexions plus loin! À l'aide du matériel requis, ils devront extraire l’acide désoxyribonucléique (ADN) retrouvé dans leur salive.

Matériel

De la salive

Un verre à shooter

3 à 4 gouttes de savon à vaisselle

Un petit bâton

Une pincée de sel (1/16 de cuillère à thé)

Alcool à 70-95% (alcool à friction ou alcool isopropylique), très froid de préférence au congélateur

Optionnel : 2 à 3 gouttes de liquide pour les verres de contact ou du jus d’ananas (protéases)



Instructions

1- Cracher pour remplir au ¼ le verre à shooter (+ ou - 10 ml). Il est important de bien passer sa langue sur ses joues et ses gencives pour récupérer le maximum de cellules. 5 à 6 gros crachats devraient faire l’affaire.

2- Ajouter 3 à 4 gouttes de savon à vaisselle pour lyser (mot provenant du latin qui signifie : délier) les cellules. Mélanger le savon et la salive avec le petit bâton sans faire de mousse.

3- Étape optionnelle : Ajouter 2 à 3 gouttes de liquide pour les verres de contact ou du jus d’ananas.

4- Ajouter une pincée de sel et mélanger le tout.

5- Verser délicatement l’alcool de façon à ce que l’alcool forme une couche de +ou - 2 centimètres sur le dessus du mélange. Éviter, autant que possible, de mélanger la salive et l’alcool. L’ADN n’est pas très soluble dans l’alcool. Il va donc précipiter (il ne sera plus dissous dans la salive et sera donc visible) hors de la solution de salive et former un nuage blanc à la limite entre le mélange de salive et l’alcool.

6- Retirer l’ADN avec le petit bâton ou observer l'ADN sans la sortir...

7- En tant que tel, ce n'est bien sûr pas la chose la plus spectaculaire à observer. Par contre, ce qui est observé ici est unique et n'appartient qu'au donneur!

Notes

Voici des questions à poser à vos élèves.
Question 1 : Est-il possible de voir l'ADN?

Réponse 1 : Oui. L'acide déoxyribonucléique (ADN) est une molécule présente dans tous les êtres vivants ainsi que dans certains virus. L'information génétique est contenue dans cette molécule. Il est impossible de voir une seule molécule d'ADN à l'oeil nu, mais grâce au protocole suivant, vous êtes en mesure de voir un amas d'ADN.

Question 2 : Quel est l’effet du savon à vaisselle sur l’ADN?

Réponse 2 : Le savon à vaisselle sert principalement à nettoyer la vaisselle en retirant les corps gras. Dans le présent protocole, le savon à vaisselle a pour effet de déstabiliser la membrane des cellules. La membrane est faite de lipides, soit des corps gras, et le savon brisera la membrane. Le contenu de la cellule, tel que son cytoplasme, ses protéines, les sucres et l’ADN, se retrouve donc tout mélangé à la salive.

Question 3 : Quel est l’effet du liquide pour les verres de contact ou du jus d’ananas sur l’ADN?

Réponse 3 : En comparant les deux verres, il est possible d’observer un résultat plus défini et clair dans le verre contenant le liquide pour les verres de contact ou le jus d’ananas. En fait, ces deux liquides contiennent des protéases. Les protéases sont des enzymes qui vont couper en morceaux les protéines. Sans cette étape optionnelle, il y aura des protéines avec votre ADN. Vos filaments d’ADN seraient moins définis.

Question 4 : Quel est l’effet du sel sur l’ADN?

Réponse 4 : L’ADN est une molécule chargée négativement. Les molécules d’ADN se repoussent entre elles comme deux pôles Sud de deux aimants. En ajoutant du sel, qui contient du sodium et qui est positif, les brins d’ADN vont pouvoir se coller ensemble, puisque leur charge négative va être neutralisée par la charge positive du sodium. Vous obtiendrez ainsi un amas d’ADN.

Bon à savoir
- Les preuves d’une scène de crime sont divisées en 2 groupes : traces physiques ou biologiques.
- La salive est une preuve faisant partie du groupe des traces biologiques.
- Le domaine lié à l’analyse de l’ADN est la biologie.

Plusieurs protocoles permettent d'extraire l'ADN d'autres sources, telles que la banane ou l'oignon.

Conseils pédagogiques
Si vos élèves en redemandent, alors jouez sur les variables. De cette manière, vous transformez une simple exécution de recette en une authentique démarche active! À vous de formuler la question afin de l'adapter à vos élèves et à votre intention pédagogique. Pour vous assurer d'inclure la démarche en science et les critères d'évaluation, vous pouvez vous faire “un cahier de l'élève” à l’aide du planificateur de sciences au http://leplanificateurdesciences.org/.

Voici un exemple de variables à intégrer dans l’expérience :
- Est-ce possible de récupérer l'ADN d'un autre organisme vivant?

En tout temps, soyez à l’écoute des questions de vos élèves. Ces dernières peuvent vous mener sur d’intéressantes pistes à explorer!

00:00

0 Évaluation

Tous les champs et étoiles sont requises pour soumettre une évaluation.